Le cycle d’E-Conférences Abeilles en liberté

par Adrien Pierrin.

En octobre dernier, la revue Abeilles en liberté proposait sur ses réseaux un nouveau format digital gratuit. Un cycle de conférences en ligne autour de l’abeille, animé par les différents contributeurs du magazine (apiculteurs, biologistes, entomologistes, chercheurs, etc.), tous spécialisés dans les alternatives apicoles et la protection de la biodiversité.

La rédaction et les ruches de biodiversité

La première E-Conférence conviait, Bernard Bertrand, créateur de la revue, et Stéphane Bonnet, nouveau rédacteur en chef magazine, pour nous parler d’une thématique centrale pour notre revue, les ruches refuges, leurs caractéristiques et les nombreux enjeux qu’elles soulèvent.

La ruche tronc traditionnelle

Après le succès de ce premier épisode, Abeilles en liberté tenait à creuser le sujet des ruches de biodiversité avec un spécialiste en la matière, Henri Giorgi, avec la présentation des fameuses ruches troncs cévenoles.

Contributeur depuis les débuts du magazine, cet apiculteur professionnel à la retraite nous parle avec passion de ces troncs évidés recouverts d’une lauze de schiste. Les essaims s’installant naturellement dans des arbres creux, ce type de ruche permet aux abeilles de retrouver leur instinct et leurs équilibres vitaux naturels. L’apiculture qui en découle – fixiste, c’est-à-dire sans cadres amovibles – est faite pour leur bien-être et leur santé.

Résilience et santé des abeilles

Pour le troisième volet de ce cycle de conférences en ligne, nous avons voulu aborder le thème primordial de la résilience et de la santé des abeilles. Abeilles en liberté donnait alors la parole à la docteure en biologie Myriam Lefebvre.

Contributrice notoire de la revue, cette biologiste photographe s’est spécialisée dans la recherche sur les abeilles et les colonies sauvages depuis plus de 25 ans. Elle nous présente dans cette conversation vidéo ses réflexions sur le rôle de l’acarien prédateur, des mycètes ou des fourmis dans la résilience des abeilles. Myriam développe aussi ses analyses sur les abeilles endémiques, le Varroa destructor ou plus simplement l’évolution de la relation entre l’Homme et l’Abeille (observation, traitement, etc.).

Au regard de l’engouement observé autour de ces trois premières interventions, Abeilles en liberté espère donner à nouveau la parole à de nombreux autres contributeurs du magazine.

N’hésitez pas à commenter cet article pour faire remonter les sujets qui pourraient vous intéresser personnellement.

Prenez soin de vous,
L’équipe Abeilles en liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.