Les maîtres des abeilles, la nouvelle série ARTE

ARTE diffuse du 15 Avril au 3 Mai 2019 la série documentaire les maîtres des abeilles

« En quinze histoires étonnantes, un tour du monde des liens intimes que les hommes tissent avec les abeilles. De la cueillette la plus périlleuse dans les vallées reculées de l’Himalaya, aux récoltes nocturnes dans la jungle indonésienne, en passant par la transhumance maritime en Argentine et jusqu’à l’Ethiopie où les abeilles sont au service de la foi… la série documentaire « Les maîtres des abeilles » nous fait découvrir la beauté et l’immense variété du monde des abeilles, les traditions, les techniques apicoles et jusqu’aux rituels que les hommes ont développés en côtoyant ces colonies d’insectes qui les fascinent depuis toujours. »

Cliquez ici ou sur la photo ci-dessous pour voir la bande annonce de cette série qui met en avant la pluralité de notre lien avec l’univers des abeilles. Chaque épisode est un focus pertinent et poétique, ils sont réalisés par Jérôme-Cecil Auffret, François Chayé, Frédéric Febvre, Xavier Lefebvre, Jacques Offre, David Perrier et Pascal Vasselin.

Les maîtres des abeilles

Quelques espèces d’abeilles à découvrir dans la série documentaire

En Europe, l’espèce la plus connue est l’Apis mellifera. L’Apis est le terme latin pour «abeille», et mellifera signifie «qui donne du miel».
L’Apis dorsata, l’abeille géante, est l’abeille la plus agressive au monde. Cela rend la récolte du miel extrêmement dangereuse. On la retrouve par exemple en Indonésie et en Inde. La carniolienne, ou Apis mellifera carnica, est une abeille originaire de la péninsule balkanique et plus précisément de la Slovénie. L’Apis mellifera sicula, l’abeille noire sicilienne, est originaire d’Afrique. Elle est parfaitement adaptée aux rudes conditions climatiques de la Sicile, avec des températures atteignant jusqu’à 40° et des forts coups de vent.

Le miel produit par l’abeille géante de l’Himalaya est récolté à 2000 mètres d’altitude sur les falaises, situées au cœur des forêts de rhododendrons du Népal. Au Mexique, l’abeille mélipone, ou l’abeille Maya, est une abeille autochtone sans dard, menacée par le succès grandissant de sa cousine venue du continent européen, l’Apis mellifera. Des témoignages du XVIe siècle décrivent l’importance de la méliponiculture dans les activités agricoles des Mayas.

Dans les montagnes des Cévennes dans le sud de la France, des colonies d’abeilles noires, l’Apis mellifera mellifera, de souche pure, vivent depuis des millénaires. L’abeille caucasienne, Apis mellifera caucasica, appelée en turc Kafkas, vit en Turquie dans un climat particulièrement humide. Ses ancêtres de l’ère du Néolithique ont laissé les traces de cire d’abeilles les plus anciennes jamais retrouvées par des chercheurs. Les abeilles de Bourzian sont des abeilles endémiques de Russie centrale, dont on récolte le miel sauvage selon une technique ancestrale : le bort.

On vous laisse avec la liste des épisodes à découvrir :

  • Indonésie – L’arbre à miel sacré
  • Argentine – À la recherche du paradis
  • Slovénie – Le refuge de l’abeille carniolienne
  • Inde – Le miel des montagnes bleues
  • Italie – L’abeille noire de Sicile
  • Népal – Les Gurungs et l’abeille géante
  • Mexique – L’abeille Maya
  • Kenya – L’abeille, les Yaakus et l’oiseau
  • France – Le berger des abeilles
  • Allemagne – Rosenfeld, un paradis pour les abeilles
  • Turquie – Deux rivaux pour un trésor
  • Russie – Les cavaliers du miel
  • Ethiopie – Des abeilles au service de la foi
  • Nouvelle-Zélande – Le trésor des Maoris
  • Cameroun – Le miel sacré du peuple Baka

7 réponses à “Les maîtres des abeilles, la nouvelle série ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *